Rapport du comité électoral – réunion du 6 mai 2018

dans Actualités, Élections européennes 2019

Le comité électoral s’est réuni le dimanche 6 mai pour commencer l’examen des candidatures aux élections européennes. Sur les 32 membres composant le comité, 4 étaient excusés.

À la clôture des candidatures, le 25 avril à minuit, 637 dépôts de candidatures ont été recensés sur la plateforme. Nous avons reçu quelques candidatures retardataires que nous n’avons pas retenues par respect pour celles et ceux qui avaient déposé dans les temps et compte tenu du nombre total de candidatures.

Les 637 candidat·e·s se partagent en 506 hommes et 131 femmes et se répartissent par régions de la façon suivante :

Région

Femmes

Hommes

Pays de la Loire

3

15

Corse

1

4

Picardie

1

9

Basse-Normandie

1

4

Centre

1

17

Champagne

3

3

Bretagne

2

23

Poitou-Charentes

3

10

Haute-Normandie

3

12

Auvergne

1

7

Alsace

3

13

Limousin

2

6

Midi-Pyrénées

4

21

Aquitaine

10

25

PACA

12

37

Rhône-Alpes

10

61

Nord-Pas-de-Calais

7

34

Franche-Comté

5

6

Languedoc

10

23

Ile-de -France

36

128

Lorraine

3

21

Bourgogne

7

11

Outre-Mer

2

5

Français de l’étranger

 

4

Pas d’indication

 

7

Le plus jeune des candidat·e·s est un collégien de 14 ans. Le doyen est quant à lui âgé de 79 ans. L’âge moyen des candidat·e·s s’élève à 44,6 ans. Il est respectivement de 46,6 ans pour les femmes et de 44,1 ans pour les hommes.

 

Âge

Femmes

Hommes

18 <= âge <25

2%

10%

25 <= âge <40

28%

34%

40 <= âge <60

52%

38%

60 <= âge

18%

17%

L’investissement associatif apparaît très marqué avec 57% de femmes membres d’une association et 51% chez les hommes.

Il en est de même pour l’engagement syndical où le pourcentage de syndicalistes est de 44% chez les candidates et de 38% chez les candidats.

30% des candidat·e·s indiquent une appartenance partidaire.

35 ont des mandats électoraux : 88,57% en tant qu’élu·e municipale principalement dans des petites communes. On dénombre également 3 conseiller·e·s régionaux ainsi que notre député européen sortant.

Les candidat·e·s sont originaires de tout type de communes, des grandes villes jusqu’aux villages.

Près de 200 candidat·e·s n’indiquent pas de lien avec un groupe d’action, 32,46% des hommes et 26,71% des femmes.

« Nos candidat·e·s sont à l’image de la diversité sociale de la France »

Nous attachons une grande importance à ce que notre liste soit à l’image de notre société. Il est pour autant indéniable que les catégories populaires génèrent proportionnellement moins de candidatures.

  • 3 de nos candidat·e·s, dont une femme, sont des agriculteur·rice·s exploitant·e·s.
  • 39 d’entre eux·elles sont chef·fe·s d’entreprises (6 femmes et 33 hommes) de petites entreprises.
  • 211, soit 33%, sont cadres ou exercent une profession intellectuelle ou artistique (44 femmes et 167 hommes). 
  • 212 professions intermédiaires (59 femmes et 153 hommes), soit 33% des candidatures.
  • 77 employé·e·s (18 femmes et 59 hommes) soit 12% des candidatures.
  • 31 ouvrièr·e·s (1 femme et 30 hommes) soit 5%.

On compte aussi 80 chômeurs ou chômeuses, 71 retraité·e·s et 69% des femmes et 65% des hommes déclarent exercer un emploi.

Le monde de la culture est présent avec 38 représentantes et représentants ainsi que le monde étudiant avec 4 étudiantes, 49 étudiants ou doctorants, 3 lycéens et 1 collégien. N’ayant pas atteint la majorité électorale, nous n’avons pas pu retenir la candidature de ce dernier.

De nombreux·ses cheminot·e·s et de salarié·e·s du secteur de la santé se sont porté·e·s candidat·e·s à l’image de l’implication de ces secteurs dans les mobilisations actuelles.

« Construire une équipe à l’image de l’Europe que nous voulons »

Nous nous engageons maintenant dans une démarche d’analyse que nous mènerons avec le plus grand sérieux et le plus grand respect tant nous avons pu mesurer à travers vos professions de foi l’importance que cette élection européenne revêt à vos yeux. 

Tous les membres du comité tiennent à remercier l’ensemble des candidates et des candidats pour leur implication et leur motivation.