SOMME - La lutte contre les fermetures de classes continue après la « nuit des écoles »

En lutte contre la réforme de la carte scolaire qui entraînera la fermeture d’une quarantaine de classes dès l’année prochaine dans la Somme, la mobilisation des parents d’élèves ne cesse de prendre de l’ampleur. Après plusieurs actions spontanées dans des écoles du département ou dans la rue, les parents se sont unis et coordonnés afin d’organiser une occupation pacifique des établissements durant la nuit du 19 février dernier : « La nuit des écoles »Une vingtaine d’écoles étaient concernées par cette mobilisation, soutenue par les fédérations de parents d’élèves et par la France insoumise. Le député François Ruffin s’était alors rendu dans plusieurs établissements du département afin d’apporter son soutien aux occupant.e.s.

Des pétitions, lettres et manifestations ont également été initiées afin d’alerter le rectorat sur les conséquences désastreuses de ces fermetures pour les élèves. Si près de 40 classes sont aujourd’hui menacées, elles étaient 63 avant le début des mobilisations, les parents espèrent donc faire plier l’Education Nationale en attendant le prochain Conseil Départemental du ministère qui devrait avoir lieu aujourd’hui. Une manifestation est d’ailleurs prévue devant le rectorat d’Amiens cette après-midi.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire