Question au gouvernement : Afrin sous le feu de l’armée turque

Mercredi 24 janvier, la députée Clémentine Autain a interrogé le gouvernement sur la situation du canton autonome kurde d’Afrin, qui se trouve depuis cinq jours sous le feu nourri de l’armée turque. Aujourd’hui en Syrie, les Kurdes sont les principales victimes d’un jeu d’alliances contradictoires qui les prennent en étau.

La France ne peut plus se contenter de vaines paroles et doit agir face à ce front qui pourrait en ouvrir d’autres dans cette région du monde. Nous ne pouvons abandonner un partenaire essentiel dans la lutte contre le terrorisme de Daesh !

Réponse du ministre des Affaires étrangères, qui loin de condamner cette attaque dangereuse du gouvernement turc reprend la rhétorique d’Erdogan en amalgamant le PKK (parti des travailleurs du Kurdistan) à une organisation terroriste.