Il faut empêcher le dépeçage d’Airbus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le 07 décembre 2017, lors de l’audition de M. Jean-Michel Quatrepoint, journaliste indépendant et de M. Pascal Gateaud, rédacteur en chef à l’Usine Nouvelle menée par la commission d’enquête parlementaire « chargée d’examiner les décisions de l’État en matière de politique industrielle, au regard des fusions d’entreprises intervenues récemment, notamment dans les cas d’Alstom, d’Alcatel et de STX, ainsi que les moyens susceptibles de protéger nos fleurons industriels nationaux dans un contexte commercial mondialisé » dont je suis membre, j’ai demandé à ce qu’on s’intéresse au cas d’Airbus avant qu’il ne soit trop tard. Il semble qu’Airbus soit à l’heure actuelle confronté à des difficultés similaires à celles rencontrées par Alstom. Il faut agir maintenant pour empêcher le dépeçage de ce fleuron industriel indispensable à l’indépendance aéronautique et stratégique de la France.