Aide au développement : la France ne respecte pas ses engagements

En commission élargie le 27 octobre, Clémentine Autain, députée de Seine-Saint-Denis, est intervenue en faveur d’une augmentation des moyens dédiés à l’aide au développement.

La France est la 6ème puissance économique mondiale, mais seulement le 12ème contributeur en matière d’aide au développement en proportion de sa richesse nationale. Une triste situation qui n’est pas prête de changer sous l’ėre Macron, malgrė les promesses de consacrer 0,55% de notre produit intérieur brut pour le développement, alors qu’il faudrait atteindre au moins 0,7% du PIB.