#Désintox – Le Drian et la menace sur la diplomatie française

dans Actus

La nomination de Jean-Yves Le Drian à la tête de la diplomatie française est une menace majeure pour celle-ci et pour la France.

La « diplomatie économique » (nos ambassades deviennent des showrooms et nos diplomates des VRP pour entreprises) lancée par Fabius va continuer à prendre le pas sur la diplomatie politique (paix par la prévention et la résolution des conflits, environnement, droits humains et développement). En effet Le Drian a été sous le précédent Gouvernement le premier « marchand d’armes » de France (80 milliards d’euros depuis 2012…), et ce souvent pour des pays violant les droits humains, en particulier ceux des femmes et des LGBTQI comme l’Arabie Saoudite, le Qatar et l’Egypte.

Car Le Drian c’est aussi des choix géostratégiques à l’encontre d’une politique d'indépendance et de paix de la France. Hollande et Le Drian, dignes héritiers de Sarkozy, ont entériné le retour à l’inféodation de la France dans l’OTAN, renforcé les liens hypocrites avec les pétromonarchies arabes, et contribué à marginaliser l’ONU (en agissant pour le court-circuiter aux côtés des États-Unis, de l’Arabie saoudite et de ses alliés, notamment sur le dossier syrien « projet de frappes unilatérales » en 2013 par exemple).

Enfin, n’oublions surtout pas la morale de  caste de Le Drian, avec plus de 40 ans de mandats politique, cumulard assumé, qui a même osé se présenter aux élections régionales fin 2015 et être à la fois pendant plus de 14 mois président de la Région Bretagne et ministre de La Défense !! - avait-il le don de de dédoubler ou simplement le cynisme de ne pas assumer entièrement une de ces fonctions - ?. Et comme si ça ne suffisait pas, Le Drian avait en 2014, sous les huées de la presse, assumé de pistonner son fils sur un emploi public (groupe de la Caisse des Dépôts), sachant que le patron du fils avait eu l’ordre du mérite six mois plus tôt… dans les locaux du ministère de la Défense...