ONPC : Burggraf tombe dans le piège des chiffres

Révélation amusée : dans ONPC, le sketch de madame Burggraf « des chiffres ! des chiffres ! » (version moderne de « Ma cassette ! Ma cassette ! » dans L’Avare de Molière) a déjà été joué deux fois dans le passé. Une fois dans un duo Mitterrand/Giscard et l’autre dans… « Le Baron noir », la fameuse série télévisée.

Mais madame Burggraf ignorait ce grand classique politique. Je lui ai donc appliqué la même riposte que celle connue de tous : la laisser s’enferrer, glapir, s’énerver jusqu’à l’incohérence (« les chiffres c’ est important : deux mille cent mille milliards de dette ») avant de donner la réplique qui effondre l’attaque.

La technique demande du sang froid car l’adversaire jubile de vous voir sortir d’autres thèmes pour « ne pas répondre ». Il paraît vaniteux et sûr de lui. Puis il s’effondre. J’espère que vous avez aimé. Ça m’a bien amusé. Je croyais qu’elle se rendrait compte avant la fin de la figure de style. Mais non. Les libéraux sont des gens aveuglés de certitudes idéologiques et de mépris pour l’intelligence des autres. 🙂