Élections régionales 2021 en Hauts-de-France

Rassemblons-nous pour des causes communes

En Hauts-de-France, les chef·fes de file désigné·es pour la France insoumise sont Evelyne Becker et Ugo Bernalicis. Ils permettront d’emmener une liste de fédération populaire aux élections régionales de 2021.

Pour nos régions, l’urgence appelle à un bouclier social et sanitaire ; à la bifurcation écologique pour sauver notre écosystème et créer de nouveaux emplois ; et à la démocratisation de nos collectivités territoriales pour en faire de véritables outils de l’émancipation populaire. Nos chef·fes de file porteront au plus haut ce programme et favoriseront la poursuite des discussions avec toutes les forces qui souhaiteront se fédérer autour de ces causes communes.

Pour rejoindre la campagne pour des Hauts-de-France populaires et s’abonner à la newsletter cliquez sur le bouton ci-dessous. Consultez également les chef·fes de file des sections départementales pour la région.

Notre ambition pour la région

Le changement climatique est désormais irréversible et rien n’est planifié pour en atténuer les effets et nous y adapter. La pandémie de COVID-19 continue de bouleverser notre société et l’improvisation des consignes au jour le jour fragilise le consentement et l’application des mesures sanitaires. Nos hôpitaux manquent de moyens. Les plans de licenciements s’accumulent dans le pays et spécialement dans la Région. Celles et ceux qui ont le pouvoir ne semblent pas vouloir s’y opposer réellement.

Au contraire, les profiteur·ses de crise engrangent les bénéfices avec l’aide de l’Etat et ses subventions publiques par milliards sans contrepartie et sans vision stratégique. La volonté populaire s’est fortement exprimée sur les ronds-points et lors des mobilisations des Gilets Jaunes mais trop de nos concitoyen·ne·s fatigué·e·s par les trahisons et promesses non tenues ne croient plus à la politique pour régler les problèmes du quotidien. La grève civique du peuple Français, marquée par une abstention incroyable, s’aggrave scrutin après scrutin. L’abstention touche d’abord les jeunes, les ouvrier·e·s, les employé·es, les milieux populaires, les élections s’apparentent de plus en plus souvent à un suffrage censitaire et la plupart des formations politiques semblent s’en accommoder.

C’est dans ce contexte inédit qu’en mars 2021 auront lieu, le même jour, les élections régionales et départementales. Notre région, les Hauts de France, subit de plein fouet le tsunami social en cours. Mais elle dispose de formidables atouts : une position géographique au carrefour de l’Europe de l’Ouest, une urbanisation dense et variée, une population importante, mixte et jeune. Nous sommes une région à la fois productive et solidaire, et particulièrement dynamique comme sa vie culturelle bouillonnante en témoigne. Nous avons tout pour réussir si le grand nombre s’en mêle.

Depuis cinq ans, le face à face exclusif dans l’hémicycle régional entre la droite de Xavier Bertrand et l’extrême-droite de Marine Le Pen a fait perdre à la région un temps précieux. Le volontarisme affiché sur l’emploi ne fait pas une politique efficace pour lutter contre le chômage de masse. La politique de la majorité sortante est aussi une grave régression en matière écologique.

Nous en appelons à la constitution d’une fédération populaire, pour notre région et ses départements. Notre démarche s’inscrit évidemment en opposition au président Macron, son gouvernement, sa majorité et les politiques néolibérales, anti-sociales et anti-écologiques.

Pour changer la vie dans les Hauts de France, nous appelons à des programmes communs autour des axes suivants :

– L’installation d’un bouclier social et sanitaire pour toutes et tous : Préserver l’emploi par des aides régionales sous conditions et contrôles, développer la formation professionnelle en lien avec la bifurcation écologique, étendre la gratuité des services publics, transports, cantines…

– L’engagement de la bifurcation écologique à l’échelle de notre région : Développer le réseau TER, stopper les projets inutiles tels que la bulle tropicale, développer une agriculture paysanne et les circuits courts…

– La rénovation démocratique de nos institutions et collectivités : Instaurer le référendum d’initiative citoyenne, s’engager à être des élu·e·s révocables en cours de mandat, amorcer des ateliers de démocratie directe… Cette ambition nouvelle pour les Hauts de France, nous voulons la porter avec les citoyennes et citoyens engagés dans les luttes sociales, écologiques et démocratiques, avec les militant·e·s dans les collectifs, les associations, les ONG, les syndicats, avec les forces politiques qui partagent ces objectifs et dont l’ambition est de les rendre majoritaires en mars prochain.

Il est temps de nous fédérer. Place aux causes communes !

Les chef·fes de file

Evelyn Becker

Ugo Bernalicis

Chef·fes de file des sections départementales pour la région

  • 02 - Aisne : Isabelle Lambert et Omar Fenardji
  • 59 - Nord : Françoise Dupont-Cunin et Julien Poix
  • 60 - Oise : Marianne Seck et Amar El Farissi
  • 62 - Pas-de-Calais : Audrey Delplace et Jean-Philippe Lannoy
  • 80 - Somme : Zahia Hamdane et Christophe Hertout

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire