Caisse de grève insoumise

Retrouvez sur cette page toutes les infos concernant la caisse de grève de la France insoumise.

Je participe à la caisse de grève insoumise

Paiement sécurisé en ligne par carte bancaire ou par chèque.

Si vous souhaitez payer par chèque, merci de remplir le formulaire ci-dessus en choisissant votre montant, puis, dans la fenêtre suivante, « payer par chèque ». Nous vous indiquerons un numéro à inscrire au verso de votre chèque, ainsi que l’adresse postale où envoyer votre chèque.

Déjà 1 089 205 € depuis octobre 2022 !

La France insoumise soutient les grévistes mobilisés contre la vie chère, contre l’inflation et contre la retraite à 64 ans que Macron veut imposer de force. En leur adressant un don, vous soutenez directement leurs efforts et leur mobilisation. Soutenir les grévistes, c’est se battre pour nos salaires à toutes et tous.

À noter : vos dons à la caisse de grève insoumise sont défiscalisables à hauteur de 66%.

VOUS FAITES GRÈVE ? DEMANDEZ NOTRE SOUTIEN FINANCIER !

Si vous êtes en grève contre la réforme des retraites, contre la vie chère ou pour toute autre raison, vous pouvez demander le soutien financier de la France insoumise. Remplissez le formulaire ci-dessous. Votre demande sera prise en charge par notre équipe et nous vous répondrons le plus rapidement possible !

Des estimations pour ces trois valeurs sont suffisantes ! 

LA LISTE DES GRÈVES SOUTENUES PAR LA FRANCE INSOUMISE

La somme collectée est entièrement reversée à des caisses de grévistes mobilisés. Plusieurs caisses de grève ont déjà reçu le soutien financier de la France insoumise. Retrouvez la liste ci-dessous :

  • Géodis Genevilliers (92) : 5 000 €
  • Centre Action Social de la Ville de Paris (75) : 5 000 €
  • Clinique privée Toutes Aures, Manosque (04) : 5 000 €
  • Clinique Jules Vernes, Nantes (44) : 5 000 €
  • GRDF Seine-et-Marne (Sud) : 5 000 €
  • Arc-en-Ciel Lyon Perrache, Lyon (69) : 5 000 €
  • RATP ligne 9, Paris (75) : 20 000 €
  • SNCF SUD Rail Gare de Lyon, Paris (75) : 20 000 €
  • Bus RATP, Île-de-France : 20 000 €
  • CGT SNCF Gare de Lyon, Paris (75) : 20 000 €
  • Bus Charlebourg, La Garenne-Colombes (92) : 5 000 €
  • CGPE Cergy (95) : 20 000 €
  • Cotizup, Noisy-le-Sec (93) : 10 000 €
  • RATP Thiais (94) : 10 000 €
  • Collège Grand-Quevilly (76) : 4 000 €
  • Castmetal (90) : 10 000 €
  • Cheminots Montparnasse, Paris (75) : 20 000 €
  • SATYS, Marseille (13) : 7 000 €
  • SNCF Triage de Trappes et dite de Rambouillet (78) : 5 000 €
  • Éboueurs Sophia Antipolis (06) : 5 000 €
  • TIRU Paprec, Saint-Ouen (93) : 5 000 €
  • Issy Urbaser Energie / Isseane (92) : 10 000 €
  • CGT EDF Lozère (48) : 10 000 €
  • Smurfit Kappa, Saint-Mandé (94) : 5 000 €
  • Collège Jean Jaurès, Poissy (78) : 3 000 €
  • Collège René Coty, Val-de-Scie (76) : 3 000 €
  • Lycée Voltaire, Paris (75) : 3 500 €
  • Collecte ordure ménagère Nantes, Métropole site de grande Bretagne (44) : 25 000 €
  • Cheminots Morlaix Lannion (29) : 2 600 €
  • Éboueurs Poids Lourds Paris (75) : 20 000 €
  • CGT SNCF Brétigny RER C (91) : 10 000 €
  • Enedis Toulouse (31) : 20 000 €
  • Éboueurs Marseille EVERE (13) : 20 000 €
  • UL Harfleur - Zone Industrielle du Havre (76) : 30 000 €
  • Éboueurs Orléans (45) : 20 000 €
  • Syndicat AZUR (95) : 5 000 €
  • Professeurs de Chelles en Colère (77) : 5 000 €
  • SDEN CGT EDUC, Collège Lecanuet : 3 800€
  • SNES-FUS, Collège Branly : 4 000€
  • CAS PARIS CGT : 5 000€
  • USD CGT Santé (04) : 5 000€
  • CGT ENERGIE (77) : 5 000€
  • Assistant d’éducation SUD Educ IDF : 5 000€
  • SDEN CGT SEINE MARITIME, Collège Mandela Elbouef (76) : 5 000€
  • RATP Croix de Nivers (75) :  5 000€
  • Caisse de solidarité Info Com, Eboueurs de Nantes (44) : 25 000€
  • SYNDICAT AUTONOME DE LA FPT, Le Havre (76) : 9 000€
  • Dépôt de bus Belliard (75) : 10 000€
  • CGT ENERGIE (43) : 10 000€
  • SUD RAIL NORMANDIE SNCF Caen (14) : 10 000€
  • Professeur de Noise Le Sec, Association de la Bourse du Travail (93) : 10 000€
  • Dépôt de bus de Flandres, UL Courneuve CGT : 10 000€
  • Dépôt de bus Saint-Denis Pleyel, SOLIDAIRE RATP : 10 000€
  • Cheminots de Sète (34) : 10 000€
  • RTE SUD-EST : 10 000€
  • CGT Cheminots de Versailles : 15 000€
  • Syndicat des travailleurs du rail SUD-Rail PSE : 20 000€
  • Grévistes des bords de Marne, UNION LOCALE CGT DE NOISY : 20 000€
  • CGT ENERGIE Marseille : 20 000€
  • Intersyndicale CNPE de Penly : 20 000€
  • Eboueurs de Vitry, UNION LOCALE CGT VITRY : 20 000€
  • Eboueurs de Paris (CGT TAM DPE) : 20 000€
  • Salarié de la CODAH : 20 000€
  • Cheminots du RER A, SOLIDAIRES RATPS : 20 000€
  • Salariés de Total Donges, CGT FO DONGES : 30 000€
  • Salariés de la Clinique Jules Verne : 5 000€
  • CGT RATP METRO RER Ferré Ligne B : 20 000€
  • Mobilier National, SEMM CGT : 6 000€
  • CGT SECANIM SAINT CHELY D’APCHER : 1 000€
  • Section syndicale Vert Baudet, UL CGT TOURCOING : 10 000€
  • Salarié de Manitou, Ancenis (44) : 20 000€
  • TRANSDEV (77) : 10 000€
  • Cheminots RER B de Mitry : 10 000€
  • Collectif Medocain Retraites : 800 €
  • Grévistes de la métropole de Nantes : 20 000€
  • Cantinières de la ville d’Arles : 10 000€
  • Grévistes de MANITOU : 20 000€
  • Grévistes de FM Logostic : 14 000€
  • Cheminots de Sète : 10 000€
  • Grévistes ENEDIS Dordogne : 10 000€
  • Grévistes AZUR Argenteuil : 5 000€
  • AED et AESH du Collège Chantereine : 1 000€

  • Grévistes du Lycée Rousseau Montmorency : 4 000€

  • AG Interpro Est Francilien : 5 000€
  • STORENGY de Gournay s/ Aronde : 10 000€

  • Grévistes de Saint Étienne Metropole : 14 000€

  • Grévistes de Secanim : 1 000€

  • Grévistes d’Arcelor : 2 900€

  • Postiers grévistes de Grenoble : 10 000€

  • Grévistes de DPD : 10 000€
  • Grévistes de l’incinérateur d’Ivry : 20 000€
  • Piquet de grève du Chronopost d’Alforville : 10 000€

COMMENT ÇA MARCHE ?

La liste des caisses de grève soutenues et la somme remise à chacune sont décidées en fonction de plusieurs critères : le nombre de grévistes mobilisés par rapport au nombre de salariés, le nombre de jours de grève, le secteur dans lequel se déroule la grève - par exemple le transport, logistique, enseignement, traitement des déchets …-, la présence ou non de syndicats sur place, et l’existence ou non d’une caisse de grève.

La France Insoumise reverse intégralement les sommes collectées via ce lien à des travailleurs en grève. Elle demande la signature d’une charte pour s’assurer que les dons soient utilisés conformément à l’objet de cette caisse

MACRON NOUS Méprise

Il veut casser les retraites et l’assurance-chômage. Il baisse les impôts des multinationales. Il baisse les impôts des multinationales. Il réprime les grèves comme il l’a fait avec les Gilets jaunes !

Face à sa politique profondément injuste, le peuple se mobilise, par la grève et dans la rue. Des salariés des raffineries à la marche contre la vie chère et l’inaction climatique, un même objectif : faire reculer Macron et son gouvernement et imposer la justice et la solidarité !

IL Y A UNE ALTERNATIVE À MACRON

Les députés de la France insoumise et de toute la NUPES défendent la justice, la solidarité, l’investissement dans la bifurcation écologique. Elles et ils proposent :

La hausse des salaires et le blocage des prix

La retraite à 60 ans

La garantie d’autonomie

L’investissement massif pour la bifurcation écologique

La taxation des superprofits

Rechercher