Loi de programmation militaire : Macron s’assoit sur la concertation ?

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise-NUPES

Emmanuel Macron devrait prendre la parole dès novembre pour rendre publics ses arbitrages concernant la prochaine loi de programmation militaire.

Lundi 24 Sébastien Lecornu recevra des parlementaires pour leur présenter une revue stratégique achevée. Le ministre avait pourtant promis à mainte reprise d’associer le parlement à sa rédaction, préalable à celle de la LPM.

Encore une fois, les promesses de concertation sur un sujet décisif n’auront été que des leurres.

Clore ainsi la discussion avant même de l’avoir ouverte, c’est devenu l’essence du macronisme version 49.3.

La défense nationale exige pourtant d’élaborer un diagnostic et une vision le plus largement partagée dans la société : c’est tout le contraire de la méthode et du calendrier retenus par l’exécutif.

Attention danger : dans un contexte international plus tendu que jamais, la LPM est très mal lancée.