En PACA, la concurrence fait dérailler Muselier et le service public !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Un article du groupe thématique Transports de la France insoumise

La ligne Marseille-Toulon Nice est désormais attribuée à un opérateur privé, Transdev, à partir de 2025, pour 10 ans, prolongeable de 2. Depuis la loi de 2018 et l’ouverture à la concurrence du ferroviaire, personne n’avait porté un tel coup au service public. C’est chose faite en PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur) par Renaud Muselier, Président de la région.

Il faut se rappeler que les conventions avec la SNCF, bien que plus courtes, étaient jugées trop longues. Pas moins de 200 cheminotes et cheminots sont menacés de transfert vers le nouvel opérateur. Le dumping social va pouvoir aller plein fer, sans oublier que l’opérateur historique joue le même jeu avec la filiale 100% privée « SNCF SUD azur » pour répondre aux appels d’offres.

La France insoumise, par son groupe thématique Transports, dénonce une telle manœuvre qui ne fera que détruire le service public ferroviaire voyageur, quelques années après celui du fret. À l’heure des urgences écologique et climatique, nous rappelons que seul un monopole public permettra de réellement relancer ce mode de transport écologique et populaire. Quand tout sera privé, on sera privé de tout !

Nous défendons l’idée d’un grand pôle public national du rail pour que de telles destructions cessent et que l’État reprenne son rôle d’organisateur des transports dans notre pays. La France insoumise et son groupe thématique Transports soutiendront toujours les cheminotes et cheminots et seront à leurs côtés dans les luttes contre cette casse du service public par la concurrence et la filialisation, que ce soit en PACA ou ailleurs.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire