PACA : Communiqué de La France insoumise

Communiqué de l’espace élections de La France insoumise.

Un sectarisme politique irresponsable ajoute au désastre qui s’annonce en PACA. À la demande d’EELV et de sa tête de liste Felizzia le cadre de travail collectif « Il est temps », qui a fonctionné en commun depuis des mois a été rompu, la LFI a été bannie, les collectifs citoyens éjectés. Le PCF et le PS ont encouragé activement ce diktat sectaire pour prendre les places qui leur ont été distribuées.

Dans ces conditions il est évident que cette liste renonce à gagner la région ou même à essayer de mettre en échec le RN de Mariani ou la liste du président sortant Renaud Muselier qui peut dès lors se donner l’apparence du moindre mal à peu de frais. Les auteurs de ce coup de force espèrent-ils reproduire la duperie qui a permis au « Printemps marseillais » de tromper tout le monde avec pseudo union et candidatures « faux nez » ? Cumul de mandats, accords cachés, mensonges de propagande, sectarisme, telle est la soi-disant « union de la gauche » dans une région qui plus que tout autre aurait besoin de clarté et de sincérité.

Les chefs de file insoumis diront lundi 17 mai comment ils décident d’agir dans une telle campagne régionale.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire