Dans le Lot et le Cantal, les insoumis·es se mobilisent pour défendre les lignes ferroviaires rurales !

Le samedi 6 mars, les insoumis·es étaient présent·es au rassemblement devant la gare de Bretenoux-Biars pour défendre les lignes ferroviaires en zone rurale. Ce rassemblement était organisé par les comités pluralistes « Défense de la ligne ferroviaire Aurillac – Bretenoux Biars – Brive » et « Défense des lignes ferroviaires du Cantal ». Il faisait suite à la fermeture de la ligne, pour des travaux jusqu’en août, sans prise en compte des enjeux des territoires concernés et sans alternatives pour les usagers.

Environ 200 personnes étaient présentes dont des élu·es du département et de la région. Christian, insoumis du Lot, et Jean-Louis, insoumis du Cantal, sont intervenus pour rappeler l’importance de ces lignes ferroviaires de proximité et condamner le délaissement par la SNCF de ces lignes. Ils ont, également, condamné la privatisation de ce service public essentiel par l’Etat et l’Union Européenne.