Défense européenne : l’Allemagne inflige un camouflet retentissant à Macron

Communiqué du groupe parlementaire de La France insoumise.

Il faut en finir avec la duplicité allemande, la naïveté française et l’hégémonie étasunienne.
Annegret Kramp-Karrenbauer, ministre de la Défense allemande affirme aujourd’hui dans Politico : « Nous devons en finir avec les illusions de l’autonomie stratégique européenne », « nous devons reconnaître que nous resterons dépendants » des États-Unis. Devant tant de franchise, le gouvernement français persistera-t-il dans sa naïveté ? Voilà des années que l’Allemagne assoit sa suprématie économique en Europe et cherche à dépouiller la France de sa prééminence en matière militaire. Nos gouvernements acceptent sans broncher au nom d’une prétendue « souveraineté européenne » ou d’une fumeuse « autonomie stratégique européenne ». Pour ce faire, trois projets industriels à plusieurs milliards sont en cours avec l’Allemagne : avion du futur, char du futur et patrouilleur maritime. Ils sont caducs et même dangereux dès lors que l’Allemagne ne les considère que comme un moyen de capter le savoir-faire industriel français, imposer ses règles commerciales et être le bon élève de la soumission aux États-Unis.
Il est temps de mettre fin à cette mascarade. L’exécutif doit cesser de brader les intérêts de la France et renoncer à la chimère de l’autonomie stratégique européenne.

La France insoumise prône la construction de partenariats bilatéraux solides, fondés sur des intérêts clairs et explicites quand c’est possible. Mais avant tout, la France doit œuvrer à la préservation de son indépendance.