Sport : une meilleure reconnaissance du showdown

M. le député Michel Larive attire l’attention de Mme la ministre chargée des Sports Roxana Maracineanu sur la nécessaire reconnaissance du showdown, un sport individuel d’opposition de raquettes, qui s’adresse notamment aux déficients visuels.

« Le showdown est un sport méconnu en France, alors qu’il se pratique dans le monde entier sous l’égide de l’« International Blind Sport Association ». Il gagnerait pourtant à se développer, dans le cadre d’une politique publique sportive volontariste. Car c’est un sport qui compte déjà dix-huit lieux de pratique en France et qui pourrait être porté au plus haut niveau, avec des chances de qualification réelles, pour les pratiquants français, dans les compétitions internationales. En outre, ce sport a un intérêt social conséquent pour la collectivité : il est accessible à toutes et tous, inclusif et il peut être pratiqué par des personnes valides et en situation de handicap.

A ce titre, l’Union Française du Showdown (UFS) souhaite être reconnue en tant que fédération. Cela permettrait d’inscrire le showdown au cœur du sport français, d’encourager son développement et de faciliter l’accès des personnes handicapées aux pratiques sportives et aux activités physiques de leur choix. Il s’agit enfin de promouvoir l’insertion sociale et professionnelle des sportifs en situation de handicap.

Pour ces raisons, M. le député soutient la demande de l’UFS, qui l’a sollicité à ce propos. Le ministre compte-t-il permettre à l’UFS d’obtenir un agrément de reconnaissance ? »