L’avenir des classes Segpa

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

M. Michel Larive attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports, sur l’avenir des classes Segpa. 

« Les sections d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa) sont aujourd’hui fragilisées, et ce notamment du fait de mesures d’économies réalisées dans l’optique de la rentrée 2019. D’abord, des considérations budgétaires ont réduit la part des dotations aux classes Segpa dans les collèges, par l’intermédiaire de décisions rectorales. On observe en Occitanie une diminution du volume horaire accordé aux enseignements préprofessionnels ainsi que la suppression en moyenne d’un poste d’enseignant par Segpa, que ce soit des postes d’enseignement général ou d’enseignement professionnel. De ce fait, de nombreux cours d’enseignement pratique, les projets innovants des collèges ainsi que l’enseignement personnalisé se retrouvent menacés. 

Ensuite, il a été rapporté à M. le député le fait que des pressions seraient exercées sur les organisations pédagogiques des collèges afin d’intégrer de plus en plus d’élèves dans les classes ordinaires, au nom de « l’école inclusive ». Cela conduirait à un mauvais encadrement des « élèves en difficulté » et développerait des classes à double niveau. Enfin, dans une perspective plus générale, les enseignants des classes Segpa se sentent abandonnés par les pouvoirs publics, du fait des problèmes de versement des indemnités et de souffrance au travail. Pourtant, M. le ministre Jean-Michel Blanquer a tenu au Sénat le 28 mai 2019 un discours défendant le dispositif des Segpa, en affirmant notamment que celui-ci démontrerait « la voie de ce que nous devons faire en matière d’adaptation » et en ajoutant que « les différents acteurs des Segpa [pouvaient] être rassurés ». Ainsi, M. le député lui demande si ces engagements, qui visaient à « rassurer », sont toujours d’actualité. 

Face à une « fracture éducative » qui risque de grandir dans le pays, notamment du fait de la crise sanitaire, il lui demande s’il va prendre des mesures fortes pour garantir des moyens suffisants aux classes, aux enseignants et aux élèves en Segpa. »

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire