Assemblée représentative 2020

Assemblée représentative 2020 : participez à la consultation finale

dans Actualités du mouvement, Assemblée représentative 2020

Organisée de façon totalement numérique, cette troisième Assemblée représentative de la France insoumise a permis de tracer les évolutions et perspectives du mouvement pour les prochains mois. Avec plus de 100 heures de travaux en tables numériques, 4 directs dans un format inédit, l’ouverture de boîtes à idées sur les prochaines campagnes ou encore l’annonce de nouveaux espaces et outils pour le mouvement, cet événement marque une nouvelle étape dans la construction collective de La France insoumise. L’Assemblée représentative se propose de doter le mouvement d’espaces et d’outils qui lui permettront d’être à la hauteur de ses ambitions.

L’ensemble des insoumises et des insoumis est invité à participer à la consultation qui viendra soutenir ces évolutions et perspectives prévues par les différents travaux de l’Assemblée à retrouver ci-dessous.

Cette fondation a pour objectif de participer à la diffusion des idées qui fondent le mouvement de La France insoumise dans un esprit d’utilité publique. À terme, la constitution d’une telle organisation a pour vocation de faire perdurer ses principes au-delà de l’actualité immédiate. À plus brève échéance, il s’agit d’un outil de la bataille idéologique. En savoir plus »

L’Assemblée représentative de juin 2019 avait décidé de la création d’une « Agora » insoumise, conçue comme un lieu de débat et de réflexion ouvert à toutes et tous autour de grandes questions stratégiques prenant la forme de chantiers ouverts aux insoumis·es, à la société civile et donnant lieu à des actes publiés sur la plateforme. Les travaux de l’Agora seront lancés dès la fin de l’Assemblée représentative. Cette année, elle réfléchira au rôle et à la place de l’État face à l’urgence écologique. En savoir plus »

Mouvement évolutif, La France insoumise transforme à chaque étape ses formes d’organisations aux objectifs politiques qu’elle poursuit. À l’issue de la séquence des municipales, la coordination des espaces propose aux insoumis·es de nouvelles adaptations pour consolider nos capacités d’action dans les mois à venir.
En savoir plus »

Depuis son annonce lors de la précédente Assemblée représentative, les membres de l’espace auto-organisation du mouvement, le pôle outils numériques, le pôle des groupes d’action et l’équipe de suivi des questions financières ont réfléchi ensemble à la mise en place d’un budget national participatif sur la plateforme. 
En savoir plus »

Durant l’Assemblée représentative, la résolution politique intitulée « Plus que jamais, l’avenir en commun » a été proposée. Après un premier appel à contributions ouvert à toutes et tous, les participant·es de l’événement ont travaillé sur une nouvelle version du texte disponible à cette adresse.

Lors de sa troisième Assemblée représentative, le mouvement a initié de nouvelles boîtes à idées ouvertes à l’ensemble des insoumis·es signataires de la plateforme. Elles avaient pour objectif de faire émerger des contributions, des propositions et des idées concernant les prochaines campagnes de La France insoumise. En savoir plus »

Les insoumises et insoumis réuni·es le jeudi 2 juillet 2020 en Assemblée représentative de La France insoumise ont également décidé d’adopter une déclaration solennelle contre l’instrumentalisation de la justice contre les opposant·es politiques au régime en place (ou Lawfare). Elles et ils dénoncent la campagne de harcèlement judiciaire qui vise la France insoumise, ses parlementaires et ses militant·es, depuis maintenant trois ans. Je retrouve la déclaration solennelle.

Durant l’événement, une proposition de résolution sur l’eau, rédigée par Jean-Luc Mélenchon, était mise à disposition des insoumis·es. Son contenu donnera lieu à plusieurs travaux lors des prochaines semaines. Un retour sur ces réflexions est prévu lors des AMFiS 2020.

Enfin après les AMFiS 2020, nouveau moment d’échanges et de réflexion sur la vie du mouvement, la coordination des espaces proposera un nouvel organigramme, mis à jour, fin septembre pour vote des insoumises et insoumis.