La réforme de l’assurance chômage est une catastrophe sociale

dans Bastien Lachaud, Nos parlementaires

Avec Mathilde Panot, Bastien Lachaud a participé à la manifestation devant l’Assemblée nationale organisée par le collectif des précaires de l’hôtellerie et la restauration pour dénoncer la mort sociale les menaçant.

2,2 millions de personnes sont abandonnées par le gouvernement : du fait du confinement, ils n’ont eu aucune activité pendant des mois, et se retrouvent en grande précarité. L’activité reprend doucement, et les faillites dans le domaine sont nombreuses.
La réforme de l’assurance chômage de Pénicaud est seulement reportée : son application sera catastrophique pour ces intermittents de l’emploi. La baisse de l’indemnisation fera qu’ils perçevront parfois moins que le RSA !

Il faut abandonner cette réforme injuste et qui prépare une catastrophe sociale en plus de la crise sanitaire
Il faut une année blanche pour les intermittents de l’emploi.