Liste des « pays d’origine sûrs » inchangée : Macron refuse l’asile aux personnes LGBTI persécutées

dans Communiqués de presse, Le groupe parlementaire à l'Assemblée nationale

Communiqué du groupe parlementaire et de l’équipe thématique de La France insoumise.

Hier, le conseil d’administration de l’OFPRA a décidé de ne pas modifier la liste des pays d’origine des demandeurs et demandeuses d’asile considérés comme « sûrs ». Cette liste permet au gouvernement de renvoyer dans leur pays d’origine des demandeurs et demandeuses d’asile au motif que leur sécurité n’est pas menacée dans leur pays d’origine.

Or, parmi ces pays, nombre d’entre eux sont connus pour avoir des lois persécutant explicitement les personnes LGBTI ou laissant faire un climat homophobe hostile et généralisé qui menace directement la sécurité voire la vie des personnes LGBTI. Ainsi, certains pénalisent légalement les relations homosexuelles jusqu’à 5 ans de prison.

En les considérant comme « sûrs », le gouvernement bafoue ouvertement les droits des réfugié·es, et les expose à de graves persécutions en cas de retour dans le pays d’origine. Et ce alors que parmi les très rares concessions obtenues dans la très répressive loi Collomb sur l’asile et l’immigration de 2018 figurait un amendement empêchant de reconnaître comme « sûr » un pays qui persécute les personnes y compris en raison de leur orientation sexuelle.

Le gouvernement n’est même pas capable de respecter les lois votées par sa majorité, et que ces belles annonces humanistes n’étaient que de la poudre aux yeux.

Nous continuerons pour notre part à nous battre, aux côtés des personnes réfugié·es et LGBTI, ainsi que des associations de soutien, pour faire respecter le droit d’asile dans son entièreté et garantir un accueil digne des migrant·es.