Candidature de Thierry Breton à la Commission européenne : Macron ne retient pas la leçon

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Macron propose au poste de Commissaire européen de la France, un promoteur de l’Europe de la Défense, le privatiseur en chef de France Télécom et sabreur des services et de la fonction publiques : Thierry Breton.

Ce triste sire est PDG de grands groupes financés directement par les fonds européens ; gageons qu’ils seront bien écoutés par le nouveau détenteur du portefeuille de l’industrie et de la défense.
Décidément, Macron n’oublie rien, n’apprend rien !

En choisissant un membre des clubs emblématiques de l’oligarchie (Le Siècle, l’Institut Aspen) rompus aux allers-retours entre le public et le privé (conseiller chez Rotschild seulement quatre mois après avoir été ministre de l’économie et des finances), Macron nomme un chargé d’intérêts privés et non un garant de l’intérêt général des peuples européens.

Les députés européens procéderont à un examen sérieux des conflits d’intérêts qui pourraient concerner M. Breton, la délégation de La France insoumise veillera au grain ! Notre mot d’ordre demeure inchangé : l’éthique plutôt que le fric.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire