Prise de parole pour les décrocheurs de Macron

dans Mathilde Panot, Nos parlementaires

« La seule manière qu’ils ont trouvé de continuer ce système qui nous emmène tous vers le suicide collectif, c’est d’utiliser la répression judiciaire et policière ». Retrouvez mon intervention devant le Tribunal de grande instance de Paris en soutien aux prévenu.e.s qui ont décroché des portraits de Macron dans des mairies pour dénoncer le vide politique du gouvernement en matière climatique et sociale.