Création d’un pôle d’excellence pour le football féminin en Ariège

dans Michel Larive, Nos parlementaires

Question écrite
Michel LARIVE a attiré l’attention de Mme la ministre des sports sur la création d’un pôle d’excellence pour le football féminin en Ariège. Il lui rappelle la question écrite qu’il lui a adressée en mars 2019.

« Mme la ministre lui a répondu le 2 juillet 2019 en exposant les objectifs généraux du gouvernement en matière d’égalité entre les femmes et les hommes. Elle a rappelé des faits et des résultats positifs liés à la féminisation croissante de la pratique du sport et à l’importance d’un événement comme la Coupe du Monde de football féminin qui se déroule actuellement en France.

Si l’installation de la Conférence permanente du sport féminin est salutaire, les nombreux motifs de satisfaction évoqués ne relèvent pas de l’action du Ministère des sports. De plus, cela ne répond pas au cas précis évoqué par M. le député : le projet de complexe sportif à La Tour du Crieu. Il considère que la place du sport féminin dans nos sociétés dépend de projets concrets sur les territoires. Ces projets doivent être l’objet de politiques publiques volontaristes, visant à élaborer et à faire effectivement appliquer les orientations préétablies.

C’est pourquoi il rappelle la teneur du projet évoqué dans la précédente question écrite. Porté par la commune de La Tour du Crieu, le FCCF (Football club critourien féminin) et le district de football de l’Ariège, celui-ci vise à créer un complexe sportif multi-usages. Un tel projet a pour but de bâtir un pôle d’excellence sportif pour le football féminin en Ariège, auquel serait rattaché un centre administratif. Cela permettrait d’inscrire le sport féminin au cœur des territoires ruraux et de faciliter son développement, dans une logique d’égalité d’accès à la pratique du sport. M. le député rappelle à Mme la ministre qu’un dossier lui a été remis à propos de ce projet. Il lui demande de nouveau quelles réflexions elle tire de l’étude du dossier, et quelles démarches elle a ou non entreprises pour ce cas précis. »