Point d’étape des Holovans

dans Actualités, Actualités du mouvement

Depuis la présentation de l’#Operation471 le jeudi 31 janvier 2019, 144 étapes ont eu lieu dans vingt-quatre départements de France métropolitaine. Afin de pouvoir assurer le passage des Holovans dans les communes, de re-définir les dates et les villes-étapes, plus de 150 groupes d’action se sont mobilisés, en coordination avec l’équipe de campagne.

Grâce à ce travail de longue haleine, qui repose en grande partie sur la grande disponibilité des insoumis·es et des bénévoles du groupes d’appel, nous avons réussi à faire de nos Holovans un objet de communication politique innovant.

Notre objectif principal : aller principalement dans les petites villes de 30 00 à 20 000 habitant·e·s, là où les partis n’agissent plus et où l’abstention grandit. Il s’agit de remettre la politique là où elle n’est plus. À côté des Holovans, les groupes d’action installent une table, un barnum et partagent un café avec leurs concitoyen·ne·s. Parfois, un·e candidat·e aux européennes a fait le déplacement. Il animera le soir une des 400 réunions publiques qui a déjà eu lieu depuis novembre.

Sur les marchés où passe l’Holovan, les conversations s’engagent. On nous parle de la déconnexion des gouvernants avec le peuple, des difficultés que rencontrent les classes populaires et moyennes, des Gilets Jaunes et du Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC). C’est l’occasion pour les insoumis·es de parler du travail remarquable que mènent déjà les député·e·s insoumis·es à l’Assemblée nationale et de dire qu’en Europe aussi, on peut avoir des député·e·s de combat qui alerteront les citoyen·ne·s sur l’influence des lobbies et les votes scandaleux qui contribuent à pourrir la vie de chacun·e.

Une chose est sûr : le pays n’en peut plus des politiques de Macron qui abaissent les APL, augmentent la CSG et s’attaquent aux plus démuni·e·s. Nous devons transformer cette colère en un débouché politique progressiste. Le 26 mai, chaque bulletin compte pour dire « stop Macron » ! Alors, sur les marchés et dans les porte-à-porte, continuons à propager l’Avenir en Commun. Organisons des points de diffusion du programme et informons nos concitoyen·ne·s des combats que nous mèneront au Parlement européen.

➡️ Vous souhaitez nous envoyer des photos ? Un article ? Contactez [email protected]

Retrouvez les photos des précédentes étapes :