atelier des lois

Portez la parole citoyenne et l’ambition populaire avec les ateliers des directives européennes

dans Actualités du mouvement

En partant des souffrances et des colères autour de nous, nous mettons en place d’autres formes de réunions publiques grâce aux méthodes de l’éducation populaire.

L’objectif ? Ecrire ensemble des propositions de loi, qui alimenteront une plateforme partagée ouverte à toutes et tous.

Les nouveaux ateliers citoyens des directives européennes (ADE) invitent justement les participant·e·s à écrire une directive européenne par eux·elles-mêmes ! L’atelier citoyen des directives européennes et des règlements européens est une autre forme de réunion publique participative, construite sur la base des ateliers des lois, et adaptée au cadre des européennes. C’est une pratique, mise en oeuvre par la France insoumise, qui permet au peuple de construire la loi par lui-même. Avec cet instrument, l’objectif politique de la France insoumise est que la loi soit faite par le peuple et pour le peuple.

L’atelier des lois se déplace partout sur le territoire au gré des sollicitations de groupes d’action. Le principe est de partir des réalités concrètes, des difficultés quotidiennes, de la souffrance populaire, pour porter le fruit de textes législatifs et réglementaires sur la base des propositions citoyennes. L’atelier des lois fait donc appel à l’intelligence collective et à la réflexion commune, pour aboutir sur un texte 100% citoyen.

Gabriel Amard, candidat insoumis pour les européennes et coordonnateur des ateliers des lois vous présente cette nouvelle forme de réunion publique participative.

Vous souhaitez organiser un atelier des lois ou un atelier des directives européennes ?

Les ateliers des directives européennes invitent les participant·e·s, sur un format de trois heures, à élaborer un texte contenant des éléments de directive européenne qui seront portés, au Parlement européen, par les futur·e·s député·e·s insoumis·es européen·ne·s.

Les ateliers des lois et les ateliers des directives européennes font participer les citoyens grâce aux outils de l’éducation populaire, que sont notamment les débats mouvants et le travail en ruche, qui permettent aux citoyen·ne·s de libérer leur parole. Les participant·e·s sont donc amené·e·s à casser les barrières législatives et réglementaires actuelles pour porter la parole citoyenne et l’ambition populaire.

Aussi, pendant que les animateur·rice·s en éduc’pop orchestrent les débats, les juristes bénévoles et insoumis·es recueillent les propositions citoyennes, de façon transparente et sincère, et les traduisent sous forme juridique pour construire une proposition de loi, ou une proposition de directive européenne, qui sera adoptée en fin d’atelier.

Les juristes rédigent en coulisse, et n’influencent en aucun cas le débat avec la technicité de notions juridiques, car une telle démarche pourrait heurter les participant·e·s dans leur façon d’appréhender le thème abordé.

Les ateliers des lois et les ateliers des directives européennes et des règlements européens proposent également l’aide d’une personne ressource, appelée « fiche vivante » qui apporte un éclairage et des connaissances sur le sujet aux participant·e·s, sans pour autant orienter le débat selon ses convictions.

Pour contacter l’équipe des ateliers des lois : [email protected]