Budget Défense : du financement du SNU - situation des auxiliaires de l’armée française

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le 02.11.18, Bastien Lachaud défendait, dans le cadre de l’étude du budget défense 2019, deux amendements de la France insoumise. Le premier fait état de la demande de la France insoumise sur les modalités de financement du Service National Universel. Le gouvernement annonce que sa mise en place n’impactera pas le budget de l’armée. Un secrétaire d’État a été créé après du ministère de l’Éducation pour sa mise en place, sans aucun budget. Bastien Lachaud interroge : est-ce le ministère de l’Éducation nationale qui sera saigné ? Il est temps d’avoir une réponse claire du gouvernement.

Le second vise à améliorer la situation des étrangers, hommes et femmes, qui servent les armées françaises. Certains d’entre eux, anciens PCRL (personnels civils de recrutement local) demandent un visa français ou le droit d’asile mais ne les obtiennent pas. Ce refus précarise grandement leur situation. S’il existe une demande de réexamen de ces demandes, il faut que les PCRL en soient informés, ce qui n’est pas le cas par exemple pour le personnel afghan… La France a le devoir de protéger celles et ceux qui l’ont servie.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire