Question écrite sur les conséquences démocratiques de la réorganisation de la distribution du courrier par La Poste

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email
Question N° 13149 publiée au Journal Officiel le 09/10/2018 page : 8959

Mme Mathilde Panot alerte M. le ministre de l’économie et des finances sur les conséquences démocratiques de la réorganisation de la distribution du courrier par La Poste.

Au mois d’avril 2018, l’entreprise a annoncé un redéploiement sur le territoire, mettant l’accent sur l’augmentation des plateformes de tri des colis pour atteindre un objectif de distribution à J+1.

En ce qui concerne les plis en revanche, ils sont de moins en moins distribués. Depuis 2012, La Poste et ses usagers ont dû faire face à la fermeture et la destruction de multiples plateformes industrielles du courrier (PIC), et à la création d’ « îlots » de facteurs où ceux-ci préparent leurs tournées, parfois à plus d’une heure du territoire qu’ils desservent.

Cette réorganisation a ainsi eu pour conséquences la suppression de tournées, trop longues et impossibles à tenir pour les facteurs : dans certaines zones, le courrier n’est distribué que deux à trois jours par semaine, et les facteurs accablés par ces cycles insoutenables sont de plus en plus absents pour des raisons médicales.

Dans la circonscription de Mme la députée, nombre d’habitants déclarent parfois ne jamais recevoir le courrier, ou avec près d’une dizaine de jours de retard.

Enfin, cette réorganisation a conduit à une division des flux de courrier en trois blocs, A, B et C. Ce dernier concerne le courrier considéré comme prioritaire, distribué tous les jours. Les blocs A et B eux, ne sont distribués qu’alternativement l’un et l’autre. Un élu d’Essonne indiquait ainsi à Mme la députée recevoir ses convocations la veille ou le jour-même des réunions, affectant l’exercice démocratique de son mandat.

Dans ce cadre, quelles mesures seront prises pour assurer le maintien de la présence postale et d’une distribution humanisée ? Quelles solutions sont envisagées pour que les conditions de travail des facteurs ne soient pas sacrifiées au profit d’une distribution massive de colis ? Enfin, elle lui demande comment le droit démocratique d’accès à l’information par le courrier sera assuré aux citoyennes et citoyens.

Lire aussi

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire