QUESTION ÉCRITE | Tarif international « livres et brochures »

M. Michel Larive attire l’attention de Mme la ministre de la culture sur les récents changements intervenus dans l’application du tarif « livres et brochures ».

En effet, le tarif préférentiel qui permettait l’envoi à l’étranger de livres écrits en langue française et régionale est mis en péril et avec lui la diffusion de la culture française. Le tarif prévoyait un envoi à coûts réduits pour les colis jusqu’à 5kg avec un prix indexé sur le poids du colis. Au-delà, l’envoi s’effectuait par sac postal jusqu’à 25kg. Cependant la limite de 5kg a été abaissée à 2kg, obligeant les colis dépassant ce poids à recourir au sac postal en payant au minimum 5kg, sans tenir compte du poids réel. Il en résulte une augmentation conséquente des prix d’envoi à l’étranger pour les livres en français.

Or, déjà très violemment concurrencés par Amazon, les libraires français accusent cette modification dans les tarifs comme une nouvelle réduction de leurs marges et comme une préférence faite, par le gouvernement, pour les distributeurs de grande taille. A l’aune de ces éléments, madame la ministre, compte elle revenir sur cette décision injuste ?