QUESTION ÉCRITE | Maladie de Lyme

M. Michel Larive attire l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la situation des patients souffrant de la maladie de Lyme.

Selon l’institut Pasteur environ 15 000 personnes sont touchées chaque année en France par cette infection. Traitée efficacement si elle est détectée rapidement, elle peut évoluer vers des formes plus graves et devenir chronique si elle n’est pas diagnostiquée à temps. Pour un certain nombre de raison, les malades ont aujourd’hui énormément de difficultés à faire prendre en charge leurs soins par la sécurité sociale. La borréliose de Lyme n’est pas reconnue comme une affection de longue durée, malgré l’invalidité parfois très grave qu’elle peut provoquer. Les soins indispensables aux malades et le transport vers les hôpitaux compétents ne sont alors pas remboursés. Pourtant, la maladie de Lyme a été reconnue comme maladie professionnelle par le tribunal des affaires de Sécurité Sociale le 25 avril 2018.

La ministre compte-t-elle encourager la reconnaissance de la maladie de Lyme comme affection longue durée pour permettre une meilleure prise en charge des patients ?