LETTRE À Mme POMPILI - LES RESPONSABLES DU JEFTA DOIVENT ÊTRE AUDITIONNÉS !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Cette lettre a été envoyée à Mme Barbara Pompili, députée, présidente de la commission développement durable et aménagement du territoire à l’Assemblée nationale.

 

Loïc Prud’homme                                                                                      

Député de Gironde

 

Mathilde Panot

Députée du Val-de-Marne

 

Madame Barbara Pompili

Présidente de la commission DD-AT

126, rue de l’Université

75007 PARIS

 

Paris, le 3 septembre 2018

 

Objet : Processus d’adoption du traité commercial bilatéral UE/JAPON (JEFTA)

 

Madame la Présidente,

Nous venons d’apprendre que le traité bilatéral nommé JEFTA, qui comprend des accords commerciaux entre l’UE et le Japon, a été signé le 17 juillet dernier dans le plus grand secret.

Nous nous étonnons que de telles pratiques a-démocratiques puissent encore exister. Ces agissements sont responsables de la défiance grandissante vis-à-vis de nos institutions et de la représentativité nationale, se traduisant par une abstention qui progresse de scrutins en scrutins.

Ces accords commerciaux signés en catimini par le président Junker, non seulement posent un problème démocratique, mais surtout actent la continuation de pratiques commerciales écocides à l’heure où l’urgence climatique devient tangible pour chacun.

Le JEFTA ne contient ni contraintes sociales ni contraintes environnementales. Des biens produits sans aucun respect pour nos normes environnementales pourront ainsi entrer dans l’UE, et en France, après avoir traversé la planète. Ils viendront, de fait, empêcher le développement d’une production locale et écologiquement vertueuse qu’il est pourtant urgent de développer sur notre territoire.

Au nom de la France Insoumise, nous vous demandons solennellement qu’en tant que Présidente de notre commission du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire vous vous saisissiez de cette question et engagiez dès à présent les auditions des responsables politiques et institutionnels concernés.

Dans cette attente, nous vous prions de recevoir, Madame la Présidente, l’expression de nos salutations distinguées,

 

Loïc Prud’homme                                                      Mathilde Panot

Député de Gironde                                                    Députée du Val-de-Marne

 

Lettre de Loïc Prud’homme et Mathilde Panot à Mme Pompili sur le JEFTA

Lire aussi

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire