Révision constitutionnelle : seul le peuple doit pouvoir décider de sa constitution !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

 

Le 26 juin 2018, Bastien Lachaud est intervenu en commission des lois, lors de la discussion générale de la révision constitutionnelle.

Bastien Lachaud a rappelé à quel point l’histoire de la Ve République est celle de la confiscation de la souveraineté populaire. En effet, la constitution d’octobre 1958 a été élaborée dans le secret des cabinets sans que le peuple puisse y contribuer. Cinquante ans plus tard, c’est Nicolas Sarkozy qui trahira la volonté des Français·es en ratifiant le traité de Lisbonne, alors que le même texte a été rejeté trois ans plus tôt.

La révision constitutionnelle s’inscrit dans cet esprit anti-démocratique, où l’on refuse au peuple le droit d’exercer pleinement sa souveraineté, ne serait-ce que par la voix de ses représentant·e·s élu·e·s à l’Assemblée nationale.

Le Président de la République, tel un monarque absolu, condamne le Parlement a être la chambre d’enregistrement de ses volontés. Dès lors, impossible d’exercer le rôle de contre-pouvoir à l’exécutif.

Le seul moyen d’empêcher cette mise à mort d’une démocratie déjà à bout de souffle, est de réunir une assemblée constituante dans laquelle les citoyen·ne·s, constitué·e·s en assemblée souveraine, pourront décider de leur destin commun et instaurer une VIe République.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire