Justice pour Adama

Communiqué de soutien à la marche pour Adama du 21 Juillet 2018

dans Actualités, Communiqués de presse, Le groupe

Le 19 Juillet 2016, une intervention de la gendarmerie à Beaumont-sur-Oise se conclue par la mort d’Adama Traoré. D’expertises en expertises, la première version des gendarmes est remise en question, notamment par des analyses médicales contradictoires.

Adama Traoré est mort lors d’une interpellation qui ne le visait même pas. Ce drame doit tou·te·s nous interpeller. Nous ne supportons pas que les habitant·e·s des quartiers populaires ne puissent même pas savoir clairement les circonstances qui ont conduit à la mort d’un jeune homme lors d’une opération menée par des fonctionnaires de police.

Depuis deux ans, la famille et les proches d’Adama Traoré s’organisent pour que la vérité sur les circonstances de la mort d’Adama Traoré soit révélée et que la justice s’applique. Dans cette lignée, le collectif Justice et Vérité pour Adama organise ce 21 Juillet une grande marche à 14 heures, à Beaumont-sur-Oise.

Le groupe parlementaire de la France Insoumise se met au service de cette initiative et appelle à rejoindre massivement cette manifestation. Elle soutient les revendications, simples et incontestables, de la famille.

Lancement aux Amfis d’été des rencontres nationales des quartiers populaires

La France Insoumise s’investit pleinement pour mettre fin à la rupture d’égalité républicaine qui frappe les quartiers populaires et flétrit les rapports entre ses habitant·e·s et nos institutions. C’est pourquoi elle organisera un temps spécifique dédié à cette problématique dans ses Amfis d’été, dans le but de lancer une campagne d’ampleur nationale sur ce sujet.

Elle prendra la forme de Rencontres des quartiers populaires dont la co-organisation sera ouverte à tous les collectifs et associations qui œuvrent quotidiennement dans ces quartiers. Après des rencontres locales à l’automne, les premières Rencontres nationales auront lieu à Epinay fin 2018.

 

Communiqué du groupe parlementaire de la France insoumise.