SERVICE PUBLIC : jusqu’où irez-vous dans la casse de notre modèle social ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Question au Gouvernement du député Michel LARIVE sur le service public :

         « Monsieur le Premier Ministre, je salue vos qualités de négociateur !

         Dans la manifestation d’aujourd’hui, vous avez réussi à rassembler tous les syndicats dans un front uni, contre votre politique. La chose est assez rare pour qu’elle puisse être souligner.

         Selon la loi ROLLAND de 1938, réaffirmée en 1997, trois principes fondent le service public :

  • La mutabilité afin de servir au mieux l’intérêt général,
  • La continuité pour assurer le service public sans interruption, sur tout le territoire,
  • Et l’égalité qui impose les notions de neutralité et de laïcité dans le traitement.

         Seul le statut des fonctionnaires peut garantir l’effectivité de ces missions.

         Or, votre plan d’austérité prévoit la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires et des recours massifs aux contractuels. C’est un des plus grand plan social que connaîtra notre pays ces prochaines années, et il est organisé par votre Gouvernement.

         Pourtant, c’est bien le contraire qu’il faudrait faire : embaucher des fonctionnaires, pour gérer convenablement notre service public, qui est, je vous le rappelle, le patrimoine de ceux qui n’en ont pas.

         Cette destruction massive du service public aura un impact dramatique sur la cohésion sociale, à l’intérieur de notre République. Vous grandissez le peuple des invisibles. Les françaises et les français veulent croire en un service public garant de la solidarité nationale.

         Détruire le service public, c’est priver les français d’un quart de leur consommation de biens et services. La moitié pour les plus pauvres.

         Les françaises et les français prennent conscience de l’ampleur de la catastrophe sociale qui s’annonce. Ils l’expriment au moment où je vous parle en manifestant dans la rue sur tout le territoire national. Ils l’exprimeront à nouveau, le 26 mai prochain, en formant des marées populaires, partout en France.

         Monsieur le Premier Ministre, jusqu’où irez-vous dans la casse de notre modèle social ? »

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire