Syrie : les décisions de l’ONU doivent primer

La France et les États-Unis d’Amérique soutiennent que le régime de Bachar El Assad a utilisé des armes chimiques à Douma, en complète violation du droit international. Si tel est le cas, le crime est abominable.

Toutefois, le groupe de la France insoumise rappelle qu’il n’est pas possible en si peu de temps de déterminer si, et surtout par qui, des armes chimiques ont été utilisées à Douma. À ce titre, et malgré l’horreur qu’inspire Bachar El Assad et son régime, toute précipitation à réagir militairement est suspecte et dangereuse.

Alors que Donald Trump semble prêt à s’affranchir des décisions de l’ONU, le groupe de la France insoumise exhorte Emmanuel Macron à respecter le droit international en se conformant aux décisions du Conseil de sécurité. On ne fait pas mieux respecter le droit international en le violant soi-même.

La France ne doit pas suivre les États-Unis qui, à travers le cas syrien, visent explicitement la Russie et l’Iran. Le risque d’embrasement généralisé est réel. La France ne doit surtout pas ajouter du chaos au chaos.

Communiqué du groupe « La France insoumise » à l’Assemblée nationale

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire