Aéroports de Paris : non à la privatisation !

Le 8 mars, le gouvernement a annoncé la possible privatisation des aéroports de Paris. Bastien Lachaud a dénoncé le non-sens démocratique et économique à laisser au privé à se gaver sur ce qui est pourtant un enjeu de souveraineté (les aéroports sont en soi une frontière), un enjeu économique (c’est l’Etat qui a investi dans les infrastructures) et un enjeu démocratique (la possibilité pour l’Etat de contrôler l’avenir des aéroports).

Retrouvez ci dessous le communiqué du groupe de la France insoumise

Le gouvernement s’apprête à annoncer la privatisation totale d’Aéroports de Paris dont l’État détient 50,6% du capital.

Le groupe de la France insoumise s’oppose absolument à cette décision qui semble d’ailleurs ouvrir une inquiétante série de privatisations contenue dans la prochaine loi Le Maire.

En 2015, Emmanuel Macron avait beaucoup œuvré pour la vente de l’aéroport de Toulouse à un investisseur chinois plus que douteux. Aujourd’hui, l’État recule.

Malgré ce fiasco, Emmanuel Macron persiste dans sa volonté de démanteler l’État : la décision de privatiser Aéroports de Paris est un non-sens économique, un cadeau vraisemblablement fait à Vinci et une atteinte portée à la souveraineté de la France.  Nous nous y opposerons farouchement.