Au cœur du Discord insoumis

dans Actualités du mouvement

Le Mélenphone, Fiscal Kombat, LAEC.fr, la Radio insoumise… Si ces noms sont désormais connus de la plupart des soutiens de la France insoumise, peu savent qu’ils émanent d’un seul et même lieu : le Discord Insoumis. Cette plateforme d’échange vocal et de messagerie instantanée est encore aujourd’hui fréquentée par des milliers d’utilisateur⋅rice⋅s. Pourquoi ? Principalement car elle a su proposer une autre forme de militantisme à bon nombre de sympathisant⋅e⋅s de L’Avenir en commun tout en permettant des échanges sans frontières entre leurs membres. Outil inspirant pour certains, incompréhensible pour d’autres, le staff du Discord insoumis nous a accueillis l’espace d’un instant pour revenir sur la naissance de ce formidable lieu de création et sur son mode de fonctionnement.

Sa création intervient en décembre 2016 lorsque certains membres du forum 18-25 de jeuxvideo.com souhaitent se réunir de manière plus efficace afin de promouvoir le programme L’Avenir en commun. La petite communauté se regroupe alors sur un serveur Discord, un service gratuit de messagerie instantanée et de communication vocale comparable à Skype. Quelques mois plus tard, ils sont plusieurs milliers à se rejoindre dans les différents canaux et salons privés qui permettent, à l’image de salles de réunion, d’échanger sur des sujets et projets très divers. Certain⋅e⋅s sont développeur⋅se⋅s, graphistes, vidéastes, rédacteur⋅rice⋅s quand d’autres coordonnent les projets, les différents salons, la communication ou apportent leur pierre à l’édifice selon leur temps disponible. Si les métiers de l’internet sont mis à l’honneur dans cet univers un peu « geek », certain·e·s utilisateur⋅rice⋅s y viennent simplement pour échanger ou même convaincre les curieuxses qui rejoignent régulièrement le Discord sans être membres de la France insoumise.

Les premiers projets aboutissent avec succès comme le Mélenphone, plateforme qui permet aux insoumis⋅es d’appeler partout en France pour défendre l’avenir en commun ou le site LAEC.fr qui décline le programme du mouvement en version web. La notoriété du Discord n’a cessé de croître durant la campagne présidentielle avec des pics de connexions simultanées proche des 20 000 utilisateurs. La sortie du jeu Fiscal Kombat a également apporté un gros coup de projecteur en étant relayée par la chaîne YouTube de Jean-Luc Mélenchon et les médias nationaux, qui se sont intéressés par conséquent au Discord insoumis.

Encore active durant les élections législatives, la communauté s’est par ailleurs consolidée et structurée après les différentes campagnes. C’est aujourd’hui plus d’une cinquantaine de salons différents, animés par une vingtaine d’animateur⋅rice⋅s en plus des membres du staff qui permettent d’offrir un espace de travail sans équivalent aux volontaires qui souhaitent porter L’Avenir en communUne centaine de personnes sont quotidiennement impliquées dans la dizaine de projets en cours. Des militant⋅e⋅s qui se retrouvent dans ce fonctionnement 100% en ligne et qui n’auraient, selon les membres du staff, pas forcement franchi le cap de rejoindre un groupe d’action local. Parfois car ils ne pouvaint physiquement pas être sur place (comme SraM, membre du staff qui agit depuis le Canada) et souvent parce que leurs compétences s’expriment plus facilement par ce biais.

Tout en souhaitant garder son indépendance et sans vouloir se confondre avec les organes opérationnels du mouvement, le Discord échange néanmoins avec le siège de la France insoumise régulièrement afin de permettre une coordination et une collaboration sur certains projets tels que le Mélenphone par exemple devenu Fiphone et qui est maintenant utilisé pour chaque campagne.

Comme le mouvement politique, le Discord insoumis se veut également force de propositions et souhaite inscrire ses actions dans la durée, son Observatoire de la Démocratie en est l’exemple même puisqu’il évolue régulièrement afin d’enrichir son contenu. De nouvelles personnes rejoignent chaque jour la plateforme et la bonne ambiance présente entre ses membres contribue sans aucun doute à l’optimisme du staff concernant le futur du Discord insoumis. Véritable lieu d’échanges et de travail où chacun peut apporter sa plus-value, nul doute qu’il fera encore parler de lui prochainement avec ses nombreux projets en préparation…

Merci au staff : SraM, Miidnight et Vyrrhus, qui nous ont permis d’en savoir plus sur les activités du Discord insoumis et sur son lancement.

Le désormais bien célèbre jeu vidéo Fiscal Kombat très médiatisé durant la campagne
L'ancêtre du Fiphone est l'une des premières productions des membres du Discord
Les candidats aux législatives de la France insoumise étaient déclinés sous la forme de superhéros dans des visuels diffusés sur les réseaux sociaux..