Les pauvres sont davantage victimes des accidents de la route !

Le 21 février 2018, Bastien Lachaud a interrogé le gouvernement sur la question de la sécurité routière. Le débat autour de l’abaissement de la limitation de vitesse a complètement une terrible réalité : les classes défavorisées sont plus souvent victimes d’accidents de la route que les plus riches, du fait de conditions économiques ne leur permettant pas de se protéger d’avantage. Par exemple, la privatisation des autoroutes les contraint à ne pas les emprunter. Des mesures doivent donc être prises pour améliorer la sécurité routière et lutter contre cette inégalité, en renforçant l’accès aux transports en commun et en réorientant la prévention notamment.

Aller plus loin :

Livret transports de la France Insoumise.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire