Législatives partielles : les candidats de la France insoumise

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email
comité électoral

Suite aux dernières décisions du conseil constitutionnel, la France insoumise a désigné ses candidats dans deux nouvelles circonscriptions.

Ainsi, à Mayotte, dans la 1ère circonscription, la France insoumise a investi Abdullah Mikidadi, instituteur, et Christine Raharijaona, conseillère au ministère de la justice (élections les 18 et 25 mars).

Dans la 5ème circonscription des français de l’étranger, le mouvement a validé à nouveau la candidature de François Ralle Andreoli, présent au second tour en juin dernier. Il est enseignant à Madrid dans cette circonscription qui réunit l’Espagne, le Portugal, Andorre et Monaco. Sa suppléante sera Marion de La Porte, entrepreneuse éco-responsable (élections les 8 et 22 avril).

Pour rappel, la France insoumise a également investi :

  • Davy Rimane, figure du mouvement social guyanais, dans la 2ème circonscription de Guyane (élections les 4 et 11 mars).
  • Philippe Gimenez, contrôleur des finances publiques dans la 8ème circonscription de Haute-Garonne (élections les 11 et 18 mars).
  • Jérôme Schmitt, syndicaliste du secteur de l’énergie, dans la 4ème circonscription du Loiret (élections les 18 et 25 mars).

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire