Céline Boussié à la sortie de la salle d'audience le 21/11/17

Communiqué de presse – Relaxe de Céline Boussié

dans Céline Boussié, Michel Larive, Nos parlementaires

        Mardi 21 novembre 2017, Céline BOUSSIÉ est passée en jugement au Tribunal correctionnel de Toulouse. Le verdict est tombé : Céline a été relaxée ! Une première historique en France.

       Après des années de combat face à son employeur, l’IME de Moussaron, qu’elle avait dénoncé pour de graves dysfonctionnements dans la prise en charge d’enfants polyhandicapés, la justice lui a donné enfin raison !

       Les lanceuses et lanceurs d’alerte comme Céline, par leur courage, rendent un immense service à la démocratie et à la liberté. N’oublions pas Bernadette, Chrystel et Didier qui, eux, ont été condamné.e.s pour avoir dénoncé l’IME en 1995 et 1999. Nous demandons leur réhabilitation. N’oublions pas non plus tout.e.s celles et ceux qui se battent encore seul.e.s. , notamment Éric rencontré lors du procès à Toulouse.

       Le combat pour la dignité des plus vulnérables continue ! Cette victoire n’est qu’un début. Il est temps, désormais, de promulguer une loi pour protéger ces femmes et ces hommes qui osent briser la loi du silence.