Questions au gouvernement - Bénédicte Taurine : La France recule sur l’interdiction du glyphosate

Alors que les « Monsanto-papers » révèlent une crise sanitaire très grave, Monsieur le Premier Ministre fait état de la « constance » de sa propre réponse.
Qu’une multinationale impose ses documents à l’agence européenne de sécurité des aliments pour laver le Round Up de tout soupçon ne semble pas troubler la « constance » du gouvernement.

L’usage de ce poison concerne l’ensemble de la population et nécessite l’interdiction avant la fin de l’année. Les alternatives existent, c’est à l’Etat d’en assurer la mise en place.

Aucun réponse sur le calendrier du gouvernement. Au-delà du mépris pour ma question, l’attitude du gouvernement est irresponsable.

Séance du 10 octobre 2017

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire