L’article qui parle de bon sens, mais prend les choses à l’envers. -#JLMDesintox

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email
melenchon-causeur

En mal d’arguments pour tenter de décrédibiliser le programme économique porté par Jean-Luc Mélenchon, Causeur n’a trouvé pour seul argument que le retour à la retraite à 60 ans, qui « défierait le bon sens ».

Une récente étude de la DREES montre pourtant que les récentes réformes des retraites, qui ont allongé l’âge de départ et augmenté le nombre d’annuités nécessaires pour percevoir une retraite à taux plein, toucheront plus durement les générations nées après 1980 et les plus précaires. 

On sait aussi que ce type de réforme défavorise les femmes qui sont davantage concernées par le temps partiel et par les alternances entre périodes travaillées et non travaillées.

Enfin, l’allongement de l’âge du départ à la retraite a pour conséquence d’accroître le taux de chômage des plus de 55 ans, qui a augmenté de plus de 50% entre 2003 et 2013. Le bon sens consiste-t-il à mettre au chômage des personnes qui devraient bénéficier de leurs retraites ?

Le retour à la retraite à 60 ans est donc non seulement une mesure de bon sens mais c’est aussi une mesure de justice sociale. Et contrairement à ce qu’affirme Causeur, cette mesure est facile à financer, il suffit que les femmes soient payées comme les hommes. Mais peut être que Causeur estime que l’égalité femmes/hommes défie le bon sens ?

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire