Biographie

Qui es-tu ? 

Je suis né à Tarbes et j’ai grandi à Bourges dans une famille qui travaillait dans les établissements militaires. Après des études d’Histoire à Tours, j’ai passé le CAPES d’Histoire-Géographie. Je suis actuellement enseignant en Histoire-Géographie dans un lycée de Bourges. J’y assure aussi des cours de cinéma audio visuel. Le passage par une pratique artistique m’a toujours semblé important pour les élèves qu’importe d’ailleurs la matière.

Comment a commencé ton engagement ?

Je suis engagé de longue date puisque j’ai milité au lycée contre la loi Devaquet de sélection à l’université. Je militais dans un mouvement de jeunesse, le MJCF, très impliqué dans la lutte contre l’apartheid et la libération de Nelson Mandela. A la fac, j’ai poursuivi cet engagement pour la justice sociale et la solidarité internationale en militant dans un syndicat étudiant mais aussi contre la guerre du Golfe. Ces années ont été très formatrices et m’ont donné le goût de l’action collective.

Quel est le combat que tu portes ou que tu souhaites mener ? 

Je suis très attaché aux questions d’accès aux savoirs et à la culture du plus grand nombre. Cela passe pour moi par un statut des artistes qui soit respecté, développé et protégé. Cela passe aussi par des politiques publiques fortes de décentralisation artistique pour faire vivre un vrai service public de la culture auprès de tous les publics. C’est aussi un facteur d’aménagement et de développement des territoires important.