Biographie

Qui es-tu ? 

Je m’appelle Paul Zilmia, je suis roubaisien, j’ai 27 ans et j’exerce le métier de chargé de clientèle dans une agence d’emploi. Issu des quartiers populaires de ma ville, j’ai grandi dans un environnement où la solidarité et la créativité sont des qualités appréciées et appréciables. Après plusieurs échecs scolaires, je me remis au travail afin d’obtenir mon bac puis mon master au sein d’une des plus grandes écoles de commerce de France.

Comment a commencé ton engagement ?

Militant associatif depuis mon adolescence et intéressé par la politique depuis mon enfance, mon déclic est intervenu lors du passage de Jean-Luc Mélenchon à l’EDHEC en 2012. J’ai finalement décidé d’agir en constatant la dégradation du peu de qualité de vie que nous possédions déjà en banlieue. Également en observant les discriminations frappant les jeunes de mon quartier. Pour la plupart des amis diplômés.

Quel est le combat que tu portes ou que tu souhaites mener ? 

Définitivement la lutte contre la misère, qu’elle soit d’ordre social ou économique. Ayant grandi dans un contexte où la pauvreté est acceptée et jugée « normale », je refuse aujourd’hui d’observer cet état de résignation. Nous pouvons aujourd’hui définitivement éradiquer la pauvreté via une plus juste répartition des richesses !