Biographie

Qui es-tu ? 

Je suis une Guadeloupéenne, militante syndicale et citoyenne engagée sur de nombreux fronts. J’ai un fils âgé de 11 ans. J’exerce la profession d’infirmière en milieu hospitalier depuis 15 ans déjà. J’ai aussi accepté de servir le corps des sapeurs-pompiers en tant qu’ISP (Infirmière Sapeur Pompier) volontaire. Mon projet professionnel : Création d’une structure d’Education Thérapeutique numérique (Education à la Santé par le Web) afin de lutter contre le développement des maladies chroniques (telles Diabète et HTA).  

Comment a commencé ton engagement ?

J’ai été confrontée très vite à des dysfonctionnements de la chaîne des soins et j’ai compris que seul le militantisme (une implication personnelle) permettrait d’améliorer les conditions de travail des salariés ainsi que la qualité des soins prodigués aux patients. Déléguée syndicale au sein de diverses instances (CHSCT et CTE notamment), j’ai mené les combats nécessaires à l’atteinte des objectifs que je m’étais fixés. Le fait marquant de mon engagement syndical : la lutte pour la titularisation des infirmiers contractuels au CHU de Guadeloupe en 2003 (à mes débuts).  

Quel est le combat que tu portes ou que tu souhaites mener ? 

L’évolution de nos départements vers plus d’autonomie permettra de faciliter la coopération active avec nos voisins de la caraïbes notamment dans la protection de la biodiversité et les interventions en cas des catastrophes naturelles (préparation, atténuation, relèvement).  Il serait grand temps de donner effet aux dispositions prévues dans tous les textes législatifs visant à établir une égalité de fait entre les DOM et l’hexagone.  Mes priorités : mettre en place un plan d’urgence dans les DOM, pour l’accès à l’eau (inscription dans la constitution comme bien commun), pour la gestion tous les problèmes liés au chlordécone (sanitaires, économiques, juridiques), et faire respecter l’exercice du droit au foncier en Guadeloupe.