Biographie

Qui es-tu ? 

J’ai grandi dans le Luberon, entre vignes et montagnes. J’obtiens ensuite un DUT en génie mécanique en 1981. Mais très vite, j’ai souhaité rejoindre l’institut Bioforce de Lyon pour y étudier la logistique humanitaire. De 1984 a 1991, je fais donc des missions au Sénégal, au sud-Soudan et en Bosnie. Puis, avec ma compagne infirmière, j’entame une transition au Canada jusqu’en 2000 : plantations d’arbre, constructions, etc… Je retourne finalement m’installer en France pour être paysan dans la vigne depuis 2002.

Comment a commencé ton engagement ?

Je me suis très vite engagé dans la Confédération paysanne avant de devenir porte-parole du Vaucluse depuis maintenant près de 10 ans. Je tiens à défendre un modèle agricole, vital pour contrer les multinationales et leurs résultats catastrophiques. J’ai rejoins la France insoumise car beaucoup d’idées portées par son programme m’étaient familières. Il m’a semblé nécessaire de m’engager en politique pour changer plus vite les choses.

Quel est le combat que tu portes ou que tu souhaites mener ? 

La souveraineté alimentaire des états, qui empêcherait les puissances financières et autres de nous tenir sous leur coupe. J’estime qu’elle est l’une des composantes indispensable à la paix sociale dans notre pays et dans le monde. Je suis pour une agriculture paysanne qui, à travers la transition écologique respecte la planète et est créatrice de nouveaux emplois plein de sens. 

Mon actualité

Mes vidéos