À la France insoumise, les actions se poursuivent tout au long de l’année. Que ce soit localement ou de façon coordonnée au niveau national, les groupes d’action se mobilisent chaque semaine pour faire entendre les propositions de l’Avenir en Commun. Réunions publiques, diffusions de matériel, actions solidaires, caravanes, etc. sont autant d’initiatives militantes différentes mises en oeuvre au quotidien par les insoumis·es pour agir sur le terrain. 

Retrouvez sur cette page le calendrier des actions thématiques de La France insoumise. Ce programme propose d’inscrire les différentes formes d’action déjà employées par les insoumis·es localement dans des périodes thématiques liées aux grands combats portés par le mouvement : fraude fiscale, lutte pour le climat, inscription sur les listes électorales, etc. Les groupes d’action pourront y retrouver les actions à venir, les informations mises à jour régulièrement concernant ces initiatives et le matériel nécessaire à l’organisation d’événement en lien avec la thématique concernée.

Du 11 au 17 mars
Semaine pour le climat

Mobilisons-nous contre la fin du monde !

La semaine du 11 au 17 mars de nombreuses mobilisations sont prévues pour dénoncer l’inaction de ceux qui nous gouvernent face à l’urgence climatique et demander des changements politiques afin de protéger l’environnement, la société et les individus.

Retrouvez ci-dessous le calendrier des actions et le matériel (tracts, affiches, autocollants, etc.) à commander.

Vendredi 22 mars
Journée mondiale de l'eau

Le livret « Eau bien commun » vous invite à organiser des rassemblements décalés pour dénoncer les multinationales de l’eau et réaffirmer notre défense d’un droit à l’eau et à sa qualité.

Pour ce faire, et parce que l’humour ne se résigne pas, mais défie, nous vous proposons d’organiser, partout en France, des déambulations sur le modèle des « Manif de droite »

Pour organiser au mieux ces actions retrouvez :

Weekend du 23 au 24 mars
Inscription sur les listes électorales

Dimanche 31 mars sera le dernier jour où il sera possible d’inscrire les non- et mal-inscrit·e·s sur les listes électorales.

L’enjeu est important : plus de 10 millions de personnes ne peuvent exercer leur droit de vote. Souvent, il s’agit des personnes les plus précaires et touchées par les politiques pourries d’Emmanuel Macron. Pour que le 26 mai, elles puissent envoyer un signal de refus fort à Emmanuel Macron, mobilisons-nous pour inscrire un maximum de nos concitoyen·ne·s sur les listes électorales.

Pour organiser au mieux ces actions retrouvez :

D’autres actions thématiques seront bientôt annoncées sur cette page…