La France insoumise est un mouvement ouvert. N’importe qui peut le rejoindre, en s’inscrivant sur la plateforme numérique, sans payer d’adhésion ni cotisation, à condition qu’il ou elle respecte ses principes.

La France insoumise est un mouvement évolutif. Depuis sa création, ses structures ont beaucoup évolué. Les changements ont chaque fois été proposés par une Convention ou une Assemblée représentative du mouvement, et validés par l’ensemble des insoumis.

Aujourd’hui, la France insoumise compte plusieurs espaces, ouverts et joignables par toutes et tous. À ces espaces s’ajoutent quatre comités, l’Assemblée des groupes d’action, et l’Agora politique.

Les évolutions du mouvement proposés à la validation des insoumis·es par la dernière Assemblée représentative ont été adoptées le 8 juillet 2019. L’organigramme ci-dessous est en évolution permanente et différentes pages et fonctionnalités complémentaires seront ajoutés au fur et à mesure de leur constitution.

Les espaces de la France insoumise

Cette équipe regroupe les secteurs qui ont participé à la construction du programme. Elle anime les équipes thématiques ouvertes et propose des arguments et des formations aux insoumis·es. En savoir plus →

Composé de 17 député·es, le groupe parlementaire rassemble les parlementaires de la France insoumise à l’Assemblée Nationale. Il agit de concert face à la politique du gouvernement et défend les propositions de l’Avenir en Commun. En savoir plus →

Composé de 6 eurodéputé·es, la délégation fait face aux lobbies, à l’extrême-droite et à l’extrême marché et poursuit la bataille contre les menaces qui pèsent sur le climat et la biodiversité et contre les injustices sociales. En savoir plus →

L’espace des luttes rassemble des insoumis·es engagé·es dans toutes les formes d’insoumissions : sociales, écologiques ou démocratiques. En savoir plus →

L’espace politique est un espace de conseil et de proposition. Il regroupe des membres des partis politiques ou groupes qui soutiennent la France insoumise. En savoir plus →

Cette équipe a pour mission de mettre en œuvre les tâches opérationnelles nécessaires aux campagnes du mouvement. Elle se divise en plusieurs pôles ouverts à la participation des insoumis·es. En savoir plus →

Cet espace vise à produire des outils, des pratiques et des contenus à destination des citoyen·nes afin de participer aux processus d’élaboration des textes et délibérations locaux, des lois ou des directives européennes. En savoir plus →

Cet espace est en charge du suivi, de l’impulsion, de l’accompagnement des actions d’auto-organisation et de désobéissance populaire animées localement par les insoumis·es. En savoir plus →

Cet espace a été créé lors de l’Assemblée représente de l’été 2020. Il a pour objectif de permettre à notre mouvement de préparer au mieux les élections départementales et régionales de l’année 2021. En savoir plus →

Une coordination des espaces du mouvement se réunit également, sur une base régulière, en réunissant les représentant⋅es de chacun d’entre eux, désigné·e·s en leur sein.

Ses membres actuels sont en charge d’un processus de refondation des espaces du mouvement, qui vise notamment à définir une organisation transparente de chaque espace, ainsi que les modalités de l’implication de l’ensemble des insoumis⋅es volontaires en leur sein.

Les Comités

Événements fondateurs, les Conventions et les Assemblées représentatives s’alternent chaque année pour jalonner la construction collective de La France insoumise. Ces rassemblements permettent de fixer les prochains caps du mouvement en respectant le travail de fédération autour du programme « L’avenir en commun ». Ils proposent également de réfléchir à de nouvelles formes d’actions, à la création de nouveaux outils et à l’évolution des différents supports programmatiques.

Chaque trimestre, 4 insoumis⋅es, à parité, par ancienne région de France en veillant à la représentation de tous les territoires, seront tiré⋅es au sort parmi l’ensemble des animateurs et animatrices de groupes d’action certifiés avec pour mandat de porter la parole des membres desdits groupes. Ils et elles se réuniront en assemblée, en présence de l’espace opérationnel, avec pour objectif :

  • de remonter les problèmes rencontrés dans l’action,
  • de partager les bonnes pratiques,
  • de proposer des actions déployables à l’échelle du mouvement.
Cette assemblée désigne en son sein quatre représentant⋅es, à parité, qui participent à la réunion suivante de coordination des espaces du mouvement.

L’assemblée représentative de Juin 2019 a décidé de la création d’une « Agora » insoumise, conçue comme un lieu de débat et de réflexion ouvert à toutes et tous autour de grandes questions stratégiques, prenant la forme de chantiers ouverts par une journée nationale de débat réunissant des insoumis⋅es, des intellectuel⋅les, des militantes et militants associatifs ou syndicaux et donnant lieu à des actes publiés sur la plateforme.

Un comité de pilotage composé de membres des différents espaces a depuis travaillé au dispositif en vue d’une première session de l’Agora insoumise, qui s’ouvre immédiatement après notre Assemblée représentative et sera clôturée lors de notre prochaine Convention. Elle se déroulera en différentes séquences, dont le point d’orgue est la tenue d’une journée nationale de débat de entre des insoumis·es et des invité·es, et aboutira à l’adoption d’un texte.