ADP : signez pour décider !

Ce week-end, il est possible de dépasser la barre symbolique du million de signatures pour le référendum sur les Aéroports de Paris. Il n’en manque que 50 000 !

Nous vous proposons donc de participer à une action insoumise pour montrer que la France n’est pas à vendre en faisant signer un maximum de personnes pour le référendum ADP sur le site internet du ministère. N’hésitez pas à vous laisser guider par la fiche pratique pour signer. Ce week-end a été choisi en coordination avec les autres organisations engagées dans la bataille pour le référendum ADP.

N’hésitez pas à tenir votre table avec vos tracts, votre banderole, vos affiches, vos autocollants et un smartphone ou ordinateur pour inviter nos concitoyen·nes à signer. Prenez-vous en photo et partagez-les sur les réseaux sociaux avec le hashtag #LeMillionPourADP ! Tous ensemble, faisons gagner la bataille du référundum sur les aéroports de Paris ! 

La carte des événements :

Comment signer ?

Toutes les personnes en âge de voter et inscrites sur les listes électorales peuvent apporter leur soutien au Référendum. Un site internet dédié est mis en place par le gouvernement afin de récolter les signatures des Référendums d’Initiative Partagée (R.I.P.).

Pour soutenir la proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris et empêcher leurs privatisations, connectez-vous sur le site du gouvernement en cliquant sur le bouton ci-dessous et laissez vous guider par la fiche pratique.

Le matériel de la campagne

Pour montrer votre soutien à cette campagne contre la privatisation d’Aéroports de Paris et faire soutenir le plus grand nombre possible de personnes autour de vous, du matériel numérique et des affiches sont désormais disponibles ci-dessous.

Organiser une action de soutien au référendum

Tous ensemble, faisons gagner la bataille des aéroports de Paris ! Pour cela, il est possible d’organiser de nombreuses actions pour inviter nos concitoyen·nes à signer pour le référendum ADP.

La campagne