Grève contre la réforme des retraites : toutes les infos

visuel contre réforme retraite

Pourquoi une grève a-t-elle lieu depuis le 5 décembre ?

La grève qui a débuté le 5 décembre est un mouvement de protestation contre le projet de réforme du système de retraites du gouvernement. Ce projet touche la retraite de tout le monde, et va provoquer de grosses baisses des pensions quel que soit votre métier ainsi qu’un report de l’âge de départ à la retraite à taux plein. Les grévistes espèrent convaincre le gouvernement de revenir sur cette loi. 

Le 5 décembre, ce sont finalement 1,5 million de personnes qui ont manifesté contre la réforme d’Emmanuel Macron puis 1,8 million le 17 décembre suivant. Le mouvement contre le projet de réforme se poursuit depuis, avec de nombreux rassemblements, des manifestations et des actions ciblées qui sont organisées chaque semaine.

Une mobilisation aussi large est extrêmement rare et rappelle les grèves massives qui avaient fait reculer le gouvernement Juppé en 1995. Par ailleurs, plusieurs enquêtes d’opinion indiquent que les Français soutiennent majoritairement le mouvement de grève actuel.

Grève : comment puis-je être impacté·e ?

Il peut y avoir des grévistes dans toutes les entreprises. Les secteurs de la santé, de l’éducation et de l’énergie sont déjà massivement en grève tout comme les trains et les transports en commun qui auront le plus d’impact sur la vie de tout le monde.

Si vous ne pouvez pas aller au travail, l’employeur n’est pas obligé de vous payer. C’est cependant la seule chose qu’il peut faire : comme il s’agit d’un cas de force majeure, l’employeur ne peut pas vous sanctionner pour une absence ou un retard à cause d’une grève. Vous devrez éventuellement fournir un justificatif de la société de transport.

Les liens utiles pour suivre l’évolution de la situation de la grève dans les transports :
- Transilien
- SNCF
- RATP

Est-ce utile de manifester ?

Oui, en poursuivant la très forte mobilisation il est possible de faire reculer Emmanuel Macron sur cette réforme qui va concerner tout le monde et ne fera que des perdant·es. 

L’objectif du gouvernement est de faire des économies sur le dos des retraité·es en baissant les pensions et en reportant, de fait, l’âge de départ en retraite à taux plein à 64 ans au lieu de 62 ans aujourd’hui.

Or, il est possible de faire une autre réforme qui prévoit la liberté de partir dès 60 ans avec une pension digne. La France insoumise a d’ailleurs présenté son contre-projet retraites en décembre 2019.

Pourquoi travailler plus longtemps alors qu’aujourd’hui, à l’âge de partir en retraite, une personne en activité sur deux n’est plus en emploi et qu’un·e salarié·e français·e produit en moyenne 3 fois plus qu’en 1970 ? Le progrès ce n’est pas de travailler toujours plus. 

Comment y participer ?

Tous les salarié·es, dans le privé comme dans le public, peuvent faire grève. Lorsqu’une grève fait l’objet d’un appel national des syndicats, vous n’avez  pas besoin de prévenir votre employeur. Vous pouvez vous mettre en grève même si vous êtes seul·e à le faire dans votre entreprise. Enfin, vous n’avez pas besoin d’être membre d’un syndicat pour faire grève.

Il suffit d’informer votre employeur du motif de votre absence après votre retour au travail, en lui précisant le mot d’ordre de la grève.

  • Les salarié·es des entreprises de transport non-touristique (bus, métro, etc.) doivent prévenir leur employeur de leur participation à la grève au moins 48 heures avant ;
  • Certains agents publics ne peuvent pas du tout faire grève, notamment les policiers, les magistrats, les militaires et les gardiens de prison. De plus, le droit de grève est limité par les règles de service minimum pour un certain nombre d’autres : navigation aérienne, météo France, fonction publique hospitalière. Vérifiez que vous n’êtes pas soumis·e à une obligation de présence si c’est votre cas.

Votre journée de grève entraînera une perte de salaire correspondant à la durée de votre arrêt. Toute sanction prononcée par l’employeur (autre baisse de salaire, retrait d’une prime, licenciement…) est interdite.

Enfin vous pouvez également soutenir le mouvement en participant aux caisses de grèves qui sont organisées.

Partager cette page

Retrouvez toutes les manifestations sur la carte des événements