Biographie

Qui es-tu ? 

Né en Bretagne en 1989, j’ai grandi dans les Pays de la Loire et j’habite désormais en banlieue parisienne. Je suis professeur d’histoire-géographie de collège en Réseau d’éducation prioritaire. Je suis aussi artiste (lecteur-interprète). Je m’investis au sein d’associations de solidarité internationale. 

Comment a commencé ton engagement ?

Deux dénis démocratiques expliquent mon engagement. Le premier est à l’échelle nationale : j’ai été marqué par le refus du résultat du référendum de 2005 sur le traité constitutionnel européen par nos dirigeants qui ont foulé aux pieds l’expression populaire. Le second, à l’échelle locale, est le refus d’un candidat de reconnaître sa défaite aux élections municipales de ma commune, car il faisait partie de ceux qui considéraient leur commune comme un fief. Ce mépris pour la souveraineté populaire à tous les étages explique que je me sois engagé en 2012 pour soutenir la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon. J’ai adhéré ensuite au Parti de Gauche où j’ai mené différentes luttes pour la sauvegarde des services publics : l’hôpital Hôtel-Dieu et son service des urgences au cœur de Paris, la Poste centrale parisienne, etc.

Quel est le combat que tu portes ou que tu souhaites mener ? 

Mon premier combat est celui de la défense d’une école publique républicaine dont je constate au quotidien les attaques dans mon travail. Elle doit être le fleuron d’un service public laïque tourné vers l’émancipation de tous les élèves. Plus globalement, la lutte contre les stratégies des lobbyistes et les politiques favorisant la marchandisation des services publics est un impératif social et écologique. Je suis convaincu qu’un humanisme du XXIe siècle n’est pas compatible avec l’Europe telle qu’elle se fait, mais avec une Europe débarrassée d’un libéralisme autoritaire et eurobéat. Parce qu’il nous faut une Europe qui suscite enfin l’exercice de la souveraineté des peuples, je suis résolument déterminé à engager un rapport de force politique avec les traités actuels et ses défenseurs invétérés.