Biographie

Qui es-tu ? 

Je m’appelle Sébastien Delogu. Je suis né et j’ai grandi dans les quartiers nord de Marseille, où je vis toujours. Je suis père de deux merveilleux enfants. Pendant neuf ans, j’ai été chauffeur de taxi, une activité qui m’a conduit à lutter contre l’ubérisation de cette profession et plus largement celle de la société. Mon parcours professionnel m’a aussi amené à conduire des enfants handicapé·e·s et à être confronté à de nombreux problèmes liés aux handicaps.
Aujourd’hui encore, je reste très sensible à ces réalités humainement très difficiles.

Comment a commencé ton engagement ?

Ayant constaté le délabrement de l’école de mes enfants située dans les quartiers nord de Marseille, j’ai été à l’initiative avec les parents d’élèves, leurs enfants ainsi que des insoumis·es, d’une action citoyenne visant à la repeindre, « Une action d’auto-organisation inédite. » Depuis, j’ai endossé la casquette de lanceur d’alerte local en réalisant des vidéos sur le quotidien des habitant·e·s et des familles de ces quartiers. 

Quel est le combat que tu portes ou que tu souhaites mener ? 

Mon objectif est de dénoncer l’inertie des autorités publiques. Dans cet engagement, je travaille étroitement avec les collectifs citoyens et les associations, parce que nos quartiers populaires sont abandonnés.
Je me battrai pour redonner la parole aux habitant·e·s et pour faire respecter leurs droits trop souvent ignorés, pour faire triompher les valeurs de la République dans ces territoires pleins de richesse.
Détestant les injustices, je considère indispensable que le pouvoir revienne au peuple. »